La 4ème édition du festival "Culture Métisse" Culture Métisse est un rendez-vous pour les professionnels du secteur et un tremplin pour les artistes musiciens mauritaniens, une occasion de se produire sur une scène professionnelle. Ce sera aussi un rendez-vous international des professionnels de la musique de pouvoir découvrir, échanger, partager et former, des jeunes musiciens débutants et confirmés en quête d’expériences et de nouveautés, de découvertes d’artistes en développement de carrière. En favorisant chaque année la venue de musiciens professionnels, Culture Métisse offre un espace de rencontre, de création, de promotion et de visibilité. Le festival contribue à la revalorisation et à la reconnaissance de nos artistes sur le plan national et international et à un possible début de carrière qui aura toute sa résonance dans notre pays et dans le monde. Culture Métisse favorise les rencontres humaines, encourage les échanges interculturels, et met en avant les bienfaits et la richesse de la multi culturalité du territoire.

 

L'actualité est dominée par la guerre, le terrorisme, la migration, le réchauffement climatique et les catastrophes. La Mauritanie est un carrefour où une majorité de la jeunesse est exposé à tous les dangers et qui, donc sont des proies vulnérables facile à enrôler.

Les nouvelles technologies sont aussi une autre source de perversion si l'utilité est détournée à des fins contraires aux règles de vie établie par les traditions et coutumes.

 

Face à toutes ces menaces l'association Nouakchott Music Action contribue à la promotion de l'art, de la culture, du développement social et de l’émancipation de la jeunesse Mauritanienne. 

Cette année le festival décentralise ses activités dans la banlieue pour communiquer et sensibiliser les jeunes sur les dangers de "l'immigration clandestine, et de la radicalisation". 

En collaboration avec les associations de la place le programme propose une projection de film suivi d'une scène ouverte animée par les jeunes talents de la banlieue. 

BRAHIMA LOUCARD dit CARLOU D, est né le 13 décembre 1979 à Dakar de nationalité sénégalaise. Il fit ses premiers pas à l'école en 1985 pour la quittée en 1995 au profit de la musique ; il sent une facilité pour le chant, et avec le temps il a un amour fou pour la musique. Carlou D a un potentiel énorme qui lui ouvrira (en compagnie de Awadi et Baay Souley) les portes de la reconnaissance. C'est ainsi qu'il sortira son premier album solo en 2004 : " Séédé " ou témoin de son temps, Carlou D est un doué de la guitare doté d'une voix suave et exceptionnelle. Carlou D est aujourd'hui, dans sa génération, le maître-chef des mélodies musicales capables de rendre sensibles les plus insensibles.

MARIEME GUEYE dite DIOBA

Née en Mauritanie, d’une famille de griots  « GAWLO », DIOBA a su travailler son talent pour devenir sans aucun doute l’un des Espoirs de la musique Mauritano –Sénégalaise.

Elle débute son parcours dans un orchestre local ; pour ensuite rejoindre en tant que choriste la formation de MALOUMA MINT MEIDDAH, la Diva Mauritanienne. A ses côtés, elle a su tirer un enseignement fructueux et une grande ouverture musicale aux grés des tournées internationales.

Aujourd’hui, DIOBA a créé une musique nomade et chaleureuse, portée par une voix puissante et sensible à la croisée du Blues, de l’Afro, du Folk Acoustique, avec ses envolées digne d’une véritable griotte urbaine.

Elle nous embarque dans un univers nomade à la rencontre des couleurs de l’Afrique contemporaine !

CEE PEE, né Ali DIALLO, a vu le jour le 25 Février 1985 à Nouakchott. Il commença sa carrière de chanteur en 1997 à Nouakchott avec le groupe les News Mens.

CEE PEE (prononcer sipi) mot à double sens, signifiant en Wolof « déverser », ici dans le sens de déverser tout ce qu’il trouve injuste et qu’il doit dénoncer à travers ses chansons.

 Cee Pee signifie également Conscience Positive (C.P).

C’est avec le « Reggae » que Cee Pee décida de véhiculer ses messages et c’est en 2002 qu’il se fera connaitre du public Mauritanien notamment lors d’un concert au Centre Culturel Français de Nouakchott en compagnie de Waraba.

C’est ainsi qu’il sortira des singles comme « Mama » (l’Amour pour les mamans), « Li Momeu Yé » (ce qui ma éveillé), « Almighty God » (Noble DIEU),

 

« Freedom » (liberté), ou encore « Deggëna niou nane » (j’ai entendu dire).

CALAME 

 

Depuis 2004, Arthur et Clémence frère et sœur dans la vie évoluent sur scène en duo vocal.

Une enfance baladée en France et en Afrique leur donne cette poésie du voyage que l’on retrouve dans leurs influences musicales et leurs textes. Des résonnances Brésiliennes, Espagnoles où parfois orientale ornent leurs chansons françaises.

Actuellement à Bordeaux, leur musique s’exprime en duo guitare/chant, un retour aux sources après quelques années passées à jouer en groupe !

Références scènes principales: Les trois baudets, Espace Jemmapes (Paris), Festival Jazzaldia (San-Sebastian), Opéra national de Bordeaux, Rockschool Barbey…

Premières parties: Céu (Brésil), Rageous Gratoons, La Varda, Karpatt, Tété, André Minvielle (France), Giovanni Mirabassi (Italie).

Tournées : France, Belgique, Espagne, Maroc.

 Discographie: 2011 - EP « Sans visa » / 2009 - LP « Devine » / 2006 – Compilation FNAC « Nouveaux talents » / 2004 - « Les signes ».

VEÏROUZ MINT SEYMALI 

L'héritière d'une lignée musicale exceptionnelle. Fille de la diva du désert Dimi Mint Abba, elle chantait avec sa mère depuis l'âge de 6 ans. Son père Seymali Ould Ahmed Vall, fut le premier mauritanien diplômé de l'ecole des Beaux Arts Arabes. Son grand père maternel introduisit la guitare électrique en Mauritanie et composa l'hymne national du pays.

 

Depuis le décès de sa mère, survenu brutalement le 4 juin 2012, Veyrouz reprend le flambeau avec éclat : elle a non seulement hérité du talent musical exceptionnel de son père, mais également du sens scénique hors norme de sa mère (que certains comparaient à Nusrat Fateh Ali Khan). Avec en plus une intelligence musicale rare et un grain de voix qui n'appartient qu'à elle. Nul doute, Veyrouz Mint Seymali va faire résonner la musique mauritanienne dans le monde entier !

 

Autre atout, c'est le groupe de musiciens qui accompagnait Dimi Mint Abba qui joue avec elle aujourd'hui (groupe composée de ses demi frères, biologiques et affectifs, qui tous avaient été plus ou moins adoptés par Dimi). Avec eux la musique est tout autant une histoire de famille que de virtuosité.

Veyrouz Mint Seymali porte avec fierté un héritiage dont elle est digne. Il suffit de l'entendre une fois pour en être persuadé.


http://www.cridem.org/C_Info.php?article=690073

http://rimculture.org/festival-cultures-metisses-2016/

http://fr.essirage.net/node/938

http://www.cridem.org/C_Info.php?article=690334

http://fr.alakhbar.info/11914-0-Le-Festival-Culture-Metisse-brise-les-sensibilites-pour-un-metissage-culturel-Promoteur.html

http://lecalame.info/?q=node/4728

http://www.journaltahalil.com/detail.php?id=13322&categ=1

http://www.cridem.org/C_Info.php?article=690776